Actualité

/ Panorama général

Le MedECC publie son premier rapport (MAR1), salué par l’Union Européenne

Créé en 2015, le MedECC (Mediterranean Experts on Climate and Environmental Change) regroupe aujourd’hui plus de 600 scientifiques au sein de 35 pays, principalement du pourtour méditerranéen. Il opère dans une démarche de coopération entre pays du Nord et du Sud afin de diffuser les connaissances scientifiques propres au changement climatique en méditerranée, vers les décideurs politiques, les parties prenantes et plus largement l'ensemble des citoyens.

Quatre années de travail récompensées

Le 17 Décembre 2020 le MedECC a reçu le prestigieux Prix Nord-Sud décerné annuellement par le Conseil de l'Europe, considérant son engagement comme “un exemple marquant du potentiel de collaboration entre les États et les sociétés pour faire face aux défis du changement climatique” dans une perspective de solidarité entre pays du Nord et pays du Sud.

​Le premier rapport d’évaluation sur la Méditerranée

Le premier rapport d’évaluation sur la Méditerranée (MAR1), fruit de quatre années de recherches, a été publié en novembre 2020. Dans son ensemble le document revient sur la situation actuelle et les risques futurs liés aux impacts des changements environnementaux sur le bassin méditerranéen et dresse un constat alarmant où la méditerranée apparaît comme un espace de conjonctions de nombreux risques induits par le changement climatique mais aussi par l’artificialisation croissante des sols, l’érosion de la biodiversité, la diminution des précipitations, la pollution de l’air et de la mer ou encore l'élévation du niveau de cette dernière.

Des phénomènes qui auront de graves répercussions sur les pratiques agricoles (baisse des rendements), industrielles et sur les besoins en eau, avec en ce sens de larges inégalités entre pays du Nord et du Sud. Des bouleversements environnementaux qui auront aussi des conséquences sur la santé, le MedECC souligne les risques découlant de l’augmentation des canicules et des évènements extrêmes, du développement de maladies vectorielles ou liées aux pollutions et amplifiées par l’augmentation inévitable des températures.

A travers ce constat, le MedECC cherche à alerter les décideurs afin de préparer les stratégies d’atténuation et d’adaptation qui seront suffisamment ambitieuses pour répondre aux défis des changements environnementaux en Méditerranée.

VOUS TROUVEREZ ICI :

Le résumé pour les décideurs (version française)

Le rapport (MAR1) complet (version anglaise uniquement)

Et un article dans The Conversation rédigé par Joël Guiot et Wolfgang Cramer (coordinateurs du MedECC), qui revient sur la genèse du rapport et synthétise les principaux résultats et enjeux soulevés par ce dernier.

Rechercher
Newsletter
Agenda