Indicateurs Météorologiques - Région SUD

Grâce à la collaboration de Météo-France, le GREC-SUD publie, chaque mois, saison et année, les indicateurs régionaux de températures et précipitations.

Bilan annuel 2020

Une année chaude, ponctuée de mois très secs, d'épisodes de forte chaleur en été et de pluies torrentielles en automne

Une année 2020 encore caractérisée par des températures très supérieures à la normale (période 1961-1990) : l’anomalie atteint +1,6 °C pour les températures minimales et +2,3 °C pour les températures maximales (2ème record après 2019). Depuis 1986, la moyenne annuelle des températures minimales est systématiquement supérieure à la normale. Pour les températures maximales, seule l'année 1996 présente une anomalie légèrement négative. La tendance au réchauffement climatique à l'échelle régionale est donc très nette depuis 35 ans.
Les précipitations annuelles sont déficitaires par rapport à la normale (-17 %). Seuls les mois de mai et juin sont très excédentaires à l’échelle régionale. Les autres mois, les cumuls sont déficitaires ou très proches de la normale. Janvier, février, juillet et novembre ont été particulièrement secs dans la région.
L'été a été marqué par des épisodes de forte chaleur et l’automne par des pluies parfois torrentielles (début octobre : record de précipitations à Saint-Martin-Vésubie). En France, 2020 est l’année la plus chaude jamais enregistrée. Pour en savoir plus, cliquez
ici

Indicateurs saisonniers

HIVER PRINTEMPS ETE AUTOMNE

Attention, les saisons météorologiques sont les suivantes : décembre à février (hiver), mars à mai (printemps), juin à août (été), septembre à novembre (automne)

Indicateurs annuels

Année

Description des indicateurs

Ces indicateurs présentés sous forme de graphiques sont élaborés à partir de séries homogénéisées en région Provence-Alpes-Côte d'Azur (une douzaine de stations pour les températures, 84 pour les précipitations).

Ainsi, pour chaque mois, saison et année, deux graphiques avec les températures minimales et maximales (écarts à la normale en °C) et un graphique avec les précipitations (écarts à la normale en %) sont présentés.

La droite de tendance est indiquée si elle est statistiquement significative.

Plus d'informations sur la méthode


Exemple : températures maximales en été (écarts à la normale en °C)

Nous remercions Météo-France pour la fourniture des données et plus
particulièrement, les équipes impliquées dans la mise en forme des graphiques

Rechercher
Newsletter
Agenda